Témoignages

Je n’ai jamais été à l’aise professionnellement dans les présentations devant du public. C’était une épreuve à chaque fois, un effort pour faire taire une inquiétude terrible, et le sentiment à chaque fois d’avoir été mauvaise, même quand je recevais des compliments. Une honte à masquer à tout prix.

Je me suis décidée à entreprendre un travail avec Sophie Hiéronimus qui m’avait été recommandée par une collègue pour sa compétence et pour la confiance qu’elle inspirait.

Elle m’a aidée à projeter ma voix sans me fatiguer, à faire en sorte qu’elle « m’échappe » le moins possible, qu’elle ne file plus dans les aigus sous l’effet du trac. Elle m’a appris à parler suffisamment lentement et distinctement pour être audible et maintenir l’attention des auditeurs.

J’ai surtout pris confiance en moi en prenant conscience du fonctionnement de ma voix et de la respiration. J’ose plus affirmer mon discours et me sens plus affirmée dans ma posture. Je contrôle mieux mon stress.

En débutant ce travail, je ne soupçonnais pas sa portée. Parler en public deviendrait même plaisant à présent, gratifiant !  Et mes « supérieurs hiérarchiques » ont senti une différence dont je me suis bien gardée de leur expliquer le secret…

Madame P., Gif-sur-Yvette

Je suis infirmier en service de soins de suite et je porte et manipule beaucoup de personnes. Le travail avec Sophie m’aide au quotidien, j’apprends à me protéger en me plaçant mieux, en soufflant pendant l’effort, en évitant les gestes inutiles. Je sais mieux me tenir droit en utilisant les bons appuis et je finis mes services moins épuisé, moins douloureux surtout.

Et en écrivant ce témoignage, je me rends compte que désormais je respire, au lieu de vivre en apnée. J’ai compris qu’une respiration plus libre me permettait de mieux évacuer le stress et les émotions au travail.

Ouf, merci Sophie, parce que j’ai encore bien des années de travail devant moi.

Martin L., Ivry-sur-Seine

Sophie Hiéronimus m’a été recommandée par mon ostéopathe pour que j’apprenne à me tenir autrement et ne plus avoir mal au dos. Assis toute la journée devant l’ordinateur, je sais maintenant comment me positionner, penser à mes pieds, à mon bassin, à mes épaules, à mon cou, à mes yeux… Je constate que j’ai gagné en concentration et en endurance au bureau. Je suis moins fatigué quand je pars le soir.

Habitant la lointaine banlieue je ne peux venir qu’occasionnellement mais chaque séance me donne des outils supplémentaires pour maintenir mes acquis et approfondir la démarche. Sophie me note ses propositions de façon très synthétique et compréhensible, avec de petits schémas, ce qui me permet de retravailler tout seul chez moi – même si c’est plus difficile sans son regard et sa précision.

M. H., Jouy-en-Josas

Chaque séance commence par un tour de parole pour permettre à Sophie de parachever la préparation de séance et de répondre plus précisément aux attentes et aux urgences.

Les séances sont extrêmement variées de l’une à l’autre et cependant extrêmement liées.

Que nous soyons debout, assises ou allongées le corps est considéré de façon holistique.

Nous pouvons ainsi travailler sur les pieds tout en n’oubliant ni les jambes, ni les mains, ni les bras, ni les épaules, ni la mâchoire … ni la respiration bien sûr. Tout le corps est toujours en mouvement rapide ou lent, en torsion ou en élongation, replié ou en extension. On a le sentiment que chacune des parties du corps est ainsi sollicitée de façon directe ou indirecte, mais toujours avec précision. On sent bien que rien n’est laissé au hasard. La recherche est minutieuse et aboutie, avec une attention particulière à chacune afin que chaque mouvement soit parfaitement exécuté.

C’est un travail en profondeur qui met tous les muscles importants ou minimes en action.

Séance après séance, nous pouvons mesurer tous les progrès accomplis et le bien-être qui s’ensuit.

Après plusieurs années nous avons acquis une connaissance de notre corps et pouvons ainsi poursuivre cette recherche de façon tout à fait intuitive. Le travail s’est inscrit dans nos tissus, à notre insu presque jusqu’à devenir notre nouveau nous-même. Conscientes des gestes que nous pouvons accomplir dans le quotidien pour maintenir notre corps en état de fonctionner sans douleur inutile.

Mireille R., Paris

Dans le cadre de formation en psychomotricité, j’ai eu la chance de pouvoir participer aux stages Corps et Voix proposés par Mme S. Hieronimus, qui étaient ouverts à divers professionnels d’aide et de soin. Je suis éducateur spécialisé et j’ai pu enfin libérer ma voix et la mettre en jeu, notamment dans des situations de groupes à médiations corporelle et vocale que je co-animais avec une psychomotricienne. Mais j’ai également vraiment découvert tout un champ – chant où ma voix a pu enfin se déployer et s’adresser à l’autre. Ceci a eu aussi bien des effets dans mon quotidien éducatif (enfants en Institut Médico-Educatif) ainsi que dans ma manière de communiquer avec les enfants avec lesquels je travaille.  Je veux souligner aussi que cela m’a permis de parler, chanter alors que tout était bloqué pour moi…

Gaëtan L., Nantes

J’ai eu l’occasion de bénéficier des apports, précieux, de Mme Sophie Hiéronimus, lors de nombreuses sessions de formation continue à destination de groupes de psychomotriciens (et de quelques orthophonistes présentes). Ces temps de formation se sont déroulés sur plusieurs années, car les participants souhaitaient à chaque fin de session renouveler et approfondir les champs de pratique Corps et Voix.

Nous avons pu expérimenter en toute confiance comment pouvoir laisser sortir sa voix, en user en découvrant dans le corps les effets de résonance et de structuration corporelle. Cela a soutenu aussi le développement de mon expressivité et de ma créativité.

Les apports théoriques étaient également riches et multiples. Ce fut pour moi une découverte tant personnelle que professionnelle, et l’occasion d’intégrer cela dans ma clinique, avec des effets certains sur la contenance, la qualité des mouvements, les appuis et le dialogue tonico-émotionnel. (Psychomotricienne, je travaille auprès d’enfants en Maison d’Enfants à Caractère Social et en Service d’Activités de Jour s’adressant à des adultes à évolution déficitaire). Merci à Mme Hiéronimus.

Sylvie H.W., Grenoble

Clarinettiste amateur, j’ai consulté Madame Hiéronimus pour un problème de justesse et de tenue du souffle. Elle m’a demandé de venir avec ma clarinette et a immédiatement identifié que je respirais à l’envers. En quelques séances j’ai trouvé un confort et un plaisir à jouer nouveaux. J’ai apprécié sa délicatesse et sa précision, son humour aussi, qui m’ont permis de faire un lien entre ma difficulté à l’instrument et une problématique personnelle sur laquelle je travaille depuis en psychothérapie. J’ai trouvé le geste juste dans mon corps, et cela m’aide au-delà de la musique.

Florence A., Paris

Sophie Hiéronimus FAQ
23 rue Brézin Contact
75014 Paris Mentions légales
☎ : 06 88 39 20 08 N° de déclaration formation
📧 : sh@lavoixaucorps.com professionnelle : 11 75 52820 75
: Profil
© Copyright 2018 - Sophie Hiéronimus - La Voix au Corps